PVT Canada… ça fait déjà 3 mois!

Waouh! J’ai fêté mes 3 mois au Canada la semaine dernière…
3 mois… Déjà. Mais que le temps passe vite.
En même temps, en 3 mois, je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer.

Souvenez-vous, je suis arrivée le 12 mai dernier avec mes 40 kg de bagages.
J’ai intégrée une colocation pour un mois et demi à côté du Parc Lafontaine, dans le quartier du Plateau. Le « fameux » quartier cher aux Français entre autre. Je ne voulais pas forcément ce quartier, mais force est de constater que le quartier est très plaisant et agréable. En revanche, que l’appartement soit à côté du Parc Lafontaine me plait énormément… Gros clin d’œil à mon premier séjour à Montréal en 2011 où on logeait pas loin. Mes colocataires m’ont réservé un bon accueil, je me suis rapidement sentie à l’aise. Et en même temps, je savais que je n’étais qu’un mois et demi dans cette colocation, donc j’avais quand même l’impression de ne pas vraiment être chez moi.

IMG_20170601_071604_965

J’ai choisi dès le départ une coloc car je ne me voyais pas galérer dans les auberges de jeunesse avec tous mes bagages. J’avais envie et besoin de me poser rapidement, même si c’était temporaire. Le fait que l’engagement ne soit que d’un mois et demi m’a donné le temps de choisir de rester à Montréal ou bien de choisir un autre lieu de vie et d’autres opportunités.

Très rapidement j’ai trouvé du travail. En moins d’une semaine, j’ai commencé en tant que cuisinière/pâtissière chez Andréa Jourdan. Une cheffe québécoise qui a des épiceries fines à Montréal. Je suis donc au labo de production. J’aime beaucoup ce que je fais, j’apprends aussi beaucoup et rapidement car je suis dans mon élément. Pour le moment, je ne regrette à aucun moment mon travail en France. Mes horaires sont plutôt sympa (7h-15h30 environ) et me laissent un peu de temps en fin de journée et j’ai mes week-ends, ce qui est très plaisant. Bien qu’au début, les journées au travail étaient un peu plus longues que ça et le changement de rythme n’était pas évident. Je rentrais bien souvent fatiguée, incapable de faire quoi que ce soit. Mais aujourd’hui, je pense avoir trouver le bon tempo.

IMG_20170716_002603_943

Et puis est venu la fin de ma sous-location. Il a donc fallu trouver une nouvelle colocation en vue de ma nouvelle vie à Montréal. J’ai pris le temps des recherches, des visites et des rencontres avec de potentiels colocataires. Et ce ne fut pas une mince affaire. La majeure partie des gens que j’ai rencontré avaient bien 10 ans de moins que moi. Même si le contact était bien passé, j’ai souvent eu l’impression de me faire « voler » la place par d’autres personnes plus jeunes, encore étudiantes ou tout jeunes professionnels. Jusqu’à ce que je visite l’appartement que j’occupe… Je suis toujours sur le Plateau, mais à 2 min à pied d’un métro (et ça, ça va vraiment me changer la vie cette hiver), 4 min à pied de l’avenue Mont-Royal, proche de tous commerces, bus, etc… J’aime vraiment cette partie du quartier. L’appartement est également très bien. Ma chambre a un mur de briques rouges! J’en rêvais… J’avoue avoir un peu craqué dessus. Le loyer est plutôt dans la fourchette haute, mais vraiment, jusqu’à maintenant, je ne regrette pas cet investissement. Je m’y plais vraiment et j’ai un coloc vraiment sympa!

IMG_20170719_064912_170

Les premiers jours ont été consacrés aux papiers administratifs, à trouver un abonnement de téléphone, à trouver une tenue de travail, à faire réparer mon ordinateur (qui m’a lâché au bout d’une semaine!)…

Les premières semaines, je suis restée sur Montréal. J’avais besoin de (re)prendre mes repaires dans cette ville, et de me l’approprier. J’ai profité des fins de semaines pour arpenter la ville, profité des festivals de musique et d’art, du beau temps et des brunchs les dimanches. Et puis j’ai la chance de bien m’entendre avec mes collègues de travail, il nous arrive de nous organiser des sorties. Je commence aussi à rencontrer d’autres personnes, et les relations deviennent plus amicales.

20170722_022941

La vie est vraiment douce à Montréal.

Avec la famille et les amis restés en France, il faut trouver le rythme pour communiquer. Ce qui n’est pas toujours simple… 6 heures de décalage, ce n’est pas grand chose, mais c’est pas forcément facile quand même. Quand j’envoie un mail avant de me coucher, je sais qu’ils ne le liront que le lendemain. Pareil pour organiser un skype… Quand c’est la fin de journée en France, pour moi c’est le début de l’après midi. Il faut se donner rdv, car faire un skype sans wifi, ça mange toute la data du cellulaire, etc… Mais ces appels et messages sont tellement essentiels aussi!

IMG_20170808_185515_972

Il y a un mois, j’ai eu 4 jours de week-end consécutifs… Super… Direction New-York, ville que j’affectionne tant. Bizarrement, je n’ai pas eu du tout les mêmes sensations que d’habitude. Ces deux mois déjà passés à Montréal, m’ont fait réalisés que vivre aux USA ou au Canada n’était pas la même chose. La vie est vraiment à 100 à l’heure à NYC, alors qu’à Montréal, les choses prennent le temps de se faire. Et c’est vraiment plaisant.

N’ayant que des fins de semaines de 2 jours (sauf exception), pour le moment, je ne sortais pas trop de Montréal. En même temps, il y a tellement de choses à faire ici. Surtout qu’il y a plein de spectacles et d’attractions à l’occasion du 375ème anniversaire de Montréal et des 150 ans du Canada!

Il y a 15 jours, j’ai rejoins un ami à Toronto le temps du week-end et la semaine dernière, je suis partie 5 jours dans l’Est… découvrir le Nouveau Brunswick. Ces coupures m’ont fait un bien fou! J’y reviendrai dans d’autres articles, car j’ai plein de choses à vous faire découvrir…

IMG_20170814_220859_215

3 mois déjà… Pas d’ennui à l’horizon, cette nouvelle vie s’amorce bien. J’aime la vie montréalaise… Il me reste à commencer à organiser la rentrée.

N’hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux: Facebook et Instagram.

A très vite

Publicités

5 réflexions sur “PVT Canada… ça fait déjà 3 mois!

  1. Sandrine conry dit :

    Coucou ! !! C’est Sandrine Conry !
    Incroyable cette nouvelle vie ! Pas étonnant en même temps, j’ai comme souvenir de toi un positivisme épatant ! Très contente d’avoir de tes nouvelles. Je te souhaite tout le meilleur la bas et serai heureuse de prendre de tes nouvelles ! Grosses bises !!! A très bientôt !
    Drine

    J'aime

  2. Stef dit :

    Quel plaisir de te lire, Mamelie!!!
    À ta manière de raconter ton début d’aventure, je sens bien que tu es dans ton élément et ça me réjouis!
    Skype et compagnie, c’est pas trop mon truc mais je me tiens au jus avec yoyo, Doud et Emile, et je sais que tu vas bien, c’est le plus important!
    Joyeux 3moisniversaire à toi et à très vite, de te lire!
    Je t’embrasse.
    Stef

    J'aime

  3. Anne-Cécile dit :

    Salut Amélie,
    Trop bien ce petit point d’étape, ça donne envie de venir te voir 😜
    J’ai beaucoup aimé l’emploi du terme « fin de semaine » qui me rappelle quelques souvenirs 😉 J’imagine que tu te mets à parler québécois 😉
    Profites bien des prochains mois et à très vite.
    Bisous
    Anne-Cécile

    J'aime

  4. FILLON dit :

    Cc ma amé. 3 mois c est relativement court mais j ai l impression que tu as déjà fait beaucoup de choses. Les photos que tu nous envois sont magnifiques ça fait rêver. Continues d en profiter. Gros bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s