Jour 2 – La Havane

Lever relativement tôt pour ce premier jour de vacances… Petit déjeuner au bord d’une des piscine de l’hôtel, il fait déjà chaud et humide, en essayant de trouver de quoi manger. Il faut le dire, il ne manque pas de nourriture dans les hôtels, bien au contraire! Mais nous savons par avance que cela ne va pas être un séjour gastronomique. Les Cubains font bien ce qu’ils peuvent avec les arrivages de denrées. Les touristes sont chanceux, ils sont préservés au maximum, ce qui n’est pas le cas des locaux.

FB_IMG_1439538331817

Le petit déjeuner avalé, nous commençons à faire la queue au bureau de change qui se situe même à l’intérieur de l’hôtel. En effet, comme dis précédemment, il est impossible de faire du change à l’extérieur de Cuba. Nous arrivons donc avec nos euros pour les changer en CUC (pesos convertibles). Le taux du jour est à 1,08 environ. La file s’allonge, le bureau n’est toujours pas ouvert et le temps passe. Nous devons retrouver notre guide pour l’exploration de la capitale cubaine et le temps commence à presser (les joies des séjours organisés!). Certains ont tenté de faire le change directement à la réception de l’hôtel. Le taux de change est légèrement moins avantageux (à 2 ou 3 centimes prêts). C’est ce que nous décidons de faire au final, car ça va beaucoup plus vie. En effet, pas de formalités administratives comme au bureau de change, où ils demandent le passeport, doivent remplir des formulaires, etc… J’en profite donc aussi pour demander s’il est possible d’avoir des codes pour se connecter à internet. Malheureusement, cela ne sera pas possible… On est à Cuba, capitale ou pas, pas d’internet!

IMG_20150812_225613

Nous sommes prêts à attaquer cette journée qui s’annonce très ensoleillée et assez chaude. Nous taxis nous attendent déjà devant l’hôtel. Il s’agit de voitures anciennes américaines, elles sont juste magnifiques! Les chauffeurs les briquent comme des sous neufs avec des peaux de chamois avant de nous faire monter dedans. Cette attraction a beau faire très touristique, c’est quand même quelque chose à faire! Notre voiture date de 1954!

FB_IMG_1439538337527

Nous traversons le quartier chic et résidentiel de Miramar, où sont installées les principales ambassades internationales, vient ensuite en bord de mer, où nous longeons le Malecon, une longue corniche qui rejoint le centre de La Havane. Nous faisons un premier arrêt au Calejon de Hammel: un quartier réhabilité en musée à ciel ouvert. Il y des choses vraiment surprenantes, comme ces baignoires peintes incrustées dans les murs. Nous reprenons nos superbes voitures vers la Plaza de la Revolution, une immense place bordée de bâtiments administratifs et de ministères. Nous nous rendons compte alors de l’impacte du communisme. Nous laissons nos voitures à regret pour reprendre le bus, direction la vieille ville.

IMG_20150812_225651

Nous explorons les différentes rues, ruelles et places à pieds. Il y a pas mal de monde dans les rues, beaucoup de musique, c’est très agréable. La Plaza de la Catedral est majestueuse et jolie. Nous nous arrêtons Plaza de Armas où se trouve le Palacio de los Capitanes Generales. Il abrite aujourd’hui le musée de la ville. Pour la petite histoire, les rues de la ville sont pavées, sauf devant ce palais où le sol est recouvert de bois, pour éviter que les sabots des chevaux fassent trop de bruit et réveille le propriétaire des lieux!

Avant d’aller déjeuner, nous passons par la rue Empedrado où se trouve la célèbre Bodeguita del Medio chère au cœur d’Hemingway, là où il aimait déguster son mojito.

FB_IMG_1439538351934

Nous nous arrêtons au restaurant La Impreta pour y déjeuner. Le lieu est impressionnant. Il s’agit d’une ancienne imprimerie, ciel ouvert, où il y a encore des machines de l’époque. Au menu: crudités (choux, concombre, tomate), poisson accompagné de riz blanc et de pommes de terre vapeur et une crème caramel pour le dessert. C’était très bien présenté et très bon.

Nous reprenons notre chemin direction El Museo del Ron Havana Club. Le musée est très bien fait, une maquette représente même comment cela se passait à l’époque des trains à vapeur. Impressionnée par ces grands tonneaux de chêne qui viennent de France, le guide du musée nous explique que le rhum, c’est avant tout une histoire de savoir faire et d’assemblages très précis réalisés par très peu de personnes. Ils doivent être 4 ou 5 au Havana Club à pouvoir le faire, c’est dire. Et les formations des personnes se font au compte-goutte. La visite se finit forcément par une dégustation et les meilleures conseils pour réussir un mojito ou un cuba libre!

20150517_150009

Nous terminons cette visite de la Havane par la Plaza San Francisco. Des coco taxis nous attendent pour nous faire traverser la ville avant de retourner à notre hôtel. Cette expérience a été décoiffante et vivifiante! Attention à la pollution très présente à La Havane. Respirer les gaz d’échappement n’est pas très commode, mais les coco taxis nous ont beaucoup fait rire. Autant bien s’accrocher, les chauffeurs s’amusaient à faire la course! Nous avons traversé différents quartiers: le Parque Central bordé par le Gran Teatro Garcia Lorca et el Capitolio Nacional (le Capitole – réplique de celui de Washington), le Parque de la Fraternidad, le Barrio Chino (quartier chinois), avant de rejoindre le Malecon puis l’hôtel.

Il fait chaud et beau, nous profitons de cette fin de journée au bord de la piscine de l’hôtel avant de pouvoir observer un magnifique coucher de soleil sur la mer….

IMG_20150812_225804

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s